Recherche
Durée Type de voyage
Destinations
Budget par personne (en euro)
Nombre de personnes
Le circuit commencera par
Le boulier chinois ou Suan pan

Le boulier chinois  ou Suan pan
 
 Les asiatiques considèrent encore le boulier comme le principal instrument de calcul courant ; c’est un outil indispensable pour l’écolier, le commerçant, le fonctionnaire.
Il n’est pas rare de voir des commerçants russes ou asiatiques effectuer un calcul à l’aide d’une calculatrice et en vérifier le résultat à l’aide du boulier. Dans des mains expertes, celui-ci est d’une redoutable efficacité

En Occident, on utilise également le mot abaque pour désigner le boulier ; ce terme désigne en réalité l’ensemble des outils de calcul.
Le boulier chinois  ou Suan pan

Le boulier chinois fait partie de l’histoire des civilisations et reste un instrument étonnant. L’origine du boulier chinois remonte à la plus haute antiquité, probablement à l’époque des Zhou de l’ouest ( XIème siécle avant JC).Il a certainement subi de nombreuses transformations au cours de l’histoire, avant d’être pratiquement fixé sous la dynastie Yuan ( XIII ème siècle ).

Le boulier est un redoutable instrument de calcul rapide :
-     Le 12 novembre 1945, le japonais Matsuzaki utilisant un boulier bat au calcul un opérateur américain utilisant une calculatrice électrique. Woods est battu 4 à 1. Le match fit sensation. Les américains restèrent stupéfaits de constater à quel point la dextérité de ceux qui ont appris à se servir du boulier leur permet d’effectuer en des temps records des calculs parfois très complexes. Le boulier chinois ou Suan pan
-    Le japonais Yoshio Kogima a donné les résultats corrects de 50 divisions en une minute 18 secondes et 4 centièmes (chaque opération comprenait entre 5 et 7 chiffres de diviseur et de dividende).

Le boulier chinois ou Suan panEn Asie le boulier chinois est considéré comme un art. Il est symbole d’ordre, d’adresse, de concentration et de méthode.
Une Association Internationale de maîtrise du boulier a été créée en 1975. Chaque année se déroulent en Asie des « Olympiques » de calcul mécanique (on y utilise le soroban, le boulier japonais). On y compte plus de 300 participants provenant de 12 pays d’Asie.

La maîtrise du boulier est considérée dans les pays d’Asie comme un art martial. Et, comme au judo, on peut se présenter à des examens de qualification : il y a six degrés puis dix « dans ». Le second degré est constitué d’épreuves de calcul mental et de calculs d’intérêts. Avoir le dixième dan équivaut à avoir atteint une maîtrise du boulier et une dextérité dans sa manipulation quasiment parfaites. L’examen de 1er dan comporte des extractions de racines carrées et de racines cubiques.

Et vous, souhaitez vous apprendre à calculer avec un boulier chinois ?
 
 

Articles connexes

Contactez-nous Conditions générales de vente Sécurité de confidentialité Sécurité de paiement Plan du site Partenaires
  • Heures de bureau : Lun - Vend 9h00 à 17h30 (GMT+8)

Copyright © 2007-2016 Tous Droits Réservés voyages-chine.com Ltd (Permis d'affaires)

Contactez-nous      Conditions générales de vente      Sécurité de confidentialité     Sécurité de paiement     Plan du site      Partenaires     

Heures de bureau : Lun - Vend 9h00 à 17h30 (GMT+8)

Téléphones : +86 571 8527 8395 (conseiller de voyages)+86 96118 (plainte)

Fax : +86 571 8527 9099Email : info@voyages-chine.com

Copyright © 2007-2019 Tous Droits Réservés voyages-chine.com Ltd (Permis d'affaires)

Membre de l’ASTA   Membre de l’IATA  Site sécurisé et vérifié par Godaddy.com   Paiement Paypal accepté