Recherche
Durée Type de voyage
Destinations
Budget par personne (en euro)
Nombre de personnes
Le circuit commencera par
Les villages Tuwa de Kanas

 

 

Le lac Kanas. En mongol, Kanas signifie " lac dans la vallée ". Un petite communauté d’un peu moins de 100 personnes vivent dans cette vallée étroite et peu profonde. Ils habitent des maisons dispersées entre de très hauts pins et des trembles argentés, en bois rond avec des toits en pente. Le pic de l’Amitié se dresse au loin, à la frontière sino-russe; des vents sibériens de l’Arctique qui y soufflent, se réchauffent, en descendant dans la vallée, créant un climat favorable aux forêts denses et aux pâturages verdoyant.

 

Puisque les Tuwa sont lamaïstes, ils effectuent certains rituels et des danses chamaniques sont généralement exécutées lors des fêtes importantes.

 

Tous les visiteurs étrangers reçoivent un accueil chaleureux. Boissons et encas typiques à la communauté sont généralement présentés lorsque l’on arrive chez l’habitant. Les visiteurs peuvent goûter chaque spécialité à leur gré ; toutefois, boire deux tasses de thé au beurre est un rituel obligatoire. Du thé, du beurre et des tranches de fromage sont servis séparément et mis à disposition des invités. Dans le thé chaud, ce fromage coupé en tranches se ramollit, fond et donne un petit goût piquant.

 

Selon la coutume des Tuwa, quand la première tasse est vide, elle est immédiatement remplie. Selon un proverbe Tuwa ; « si le visiteur est entré dans la famille sur ses deux pieds, après avoir bu deux tasses de thé, il pourra en prendre congé de la même façon. »

 

Le chiffre Deux chez le Tuwa :

       

Pour les Tuwa , le chiffre deux est sacré. Si deux Tuwa se livrent  combat, les autres vont assister sans rien dire et ne tenteront même pas d'intervenir, quelle que soit la gravité des blessures infligées. Un étranger bien intentionné qui essaierait de les décourager serait battu pour l’avoir fait, car toute tentative de les séparer serait considérée comme une insulte. Un combat entre Tuwa ne prend fin que lorsque l'un des deux gît par terre, sans défense.

          

Durant sa vie, un Tuwa pourra posséder deux chevaux.. Le premier lui sera offert par sa famille à 20 ans, lors de son entrée officielle dans l’âge adulte. Il obtiendra le second à ses 40 ans, qu’il pourra chevaucher et garder jusqu’à sa mort.

           

Deux est également le nombre maximum de femmes à qui un homme peut faire la cour durant sa vie. Après deux tentatives, ceux qui ne trouvant pas d’épouse demeurent célibataires pour le reste de leur vie. Et personne ne les plaindra car selon un principe Tuwa ; « La chèvre la plus maigre se renforce après avoir traversé deux sommets; l'aigle le plus faible s’élève très haut après avoir volé au-dessus de deux montagnes; et, même l'homme le moins ingénieux apprend après deux essais ». 

Contactez-nous Conditions générales de vente Sécurité de confidentialité Sécurité de paiement Plan du site Partenaires
  • Heures de bureau : Lun - Vend 9h00 à 17h30 (GMT+8)

Copyright © 2007-2016 Tous Droits Réservés voyages-chine.com Ltd (Permis d'affaires)

Contactez-nous      Conditions générales de vente      Sécurité de confidentialité     Sécurité de paiement     Plan du site      Partenaires     

Heures de bureau : Lun - Vend 9h00 à 17h30 (GMT+8)

Téléphones : +86 571 8527 8395 (conseiller de voyages)+86 96118 (plainte)

Fax : +86 571 8527 9099Email : info@voyages-chine.com

Copyright © 2007-2019 Tous Droits Réservés voyages-chine.com Ltd (Permis d'affaires)

Membre de l’ASTA   Membre de l’IATA  Site sécurisé et vérifié par Godaddy.com   Paiement Paypal accepté